• Bienvenue sur BREST2008.fr
Actualités

Save The Children appelle les pays à se concentrer sur l’éducation des enfants réfugiés

De plus en plus de voix s’élèvent contre l’afflux massif des réfugiés ; un problème pour lequel, les autorités n’ont pas encore trouvé de solutions. Mais le problème le plus inquiétant est celui de la prise en charge éducative des enfants réfugiés, une affaire qui devrait être mise en avant.

On se rappelle il y a une année d’Aylan Kurdi, une image qui avait beaucoup fait parler du problème de migration, une année après, cette affaire n’a toujours pas été réglée.

De nos jours on recense 65,3 millions d’individus qui partent de leur pays dans le monde, 21,3 millions ont obtenu le statu de réfugiés avec en partie des enfants.

Parmi ceux-ci il y a des enfants qui sont une catégorie dites fragiles dans la liste des réfugiés. Ceux-ci sont obligés de faire face aux traumatismes, aux absences de services médicaux basiques, d’une impossibilité d’accéder à l’éducation. C’est une missions prioritaires que Save the Children, s’est donnée, car c’est une ONG spécialise dans la défense des droits de l’enfance dans le monde.

« On doit les aider à retrouver leur enfance » juge Carolyn Miles présidente de l’organisation. « Et dans ce cas, l’éducation joue un rôle important. Le fait de dire qu’il leur faut une maison ou à manger ne suffit pas, on doit les remettre sur le banc de l’école. »

A part le fait de créer des espaces d’accueil pour ces enfants, il faut aussi leur permettre d’accéder à l’éducation, car cela est le moyen le plus plausible pour leur donner le quoi revenir à la vie normale comme la majorité d’entre eux proviennent de la Syrie et qu’ils ont vécus dans la guerre » ajoute t-elle.

Un discours qui bénéficie d’un large soutien venant de la part de plusieurs dirigeants européens chargés des réfugiés parmi lesquels, Filippo Grandi, expert des questions de migration auprès de l’Onu. Il indique que malgré le fait que la crise, est de type humanitaire, ne veut pas dire que sa solution se fera par voie humanitaire aussi.

De ce fait, l’ONG a exhorté tous les Etats à se concentrer spécifiquement sur l’éducation concernant les enfants réfugiés au cours du sommet de l’Onu dédié à la migration. En clair, à travers cette initiative, il sera question au final de permettre aux enfants d’aller à l’école pendant au moins un mois.

Article précèdentArticle suivant
Pierrot
Pierrot, jeune "vieux" de 43 ans. Fondateur du Magazine Brest2008, fondé en... 2008 ! Une aventure humaine qui me passionne depuis 8 ans maintenant. Notre équipe de passionnés est là pour vous informer.