• Bienvenue sur BREST2008.fr
Actualités

Professionnels : remboursement des déplacements

De nombreux salariés français sont soumis aux déplacements professionnels et ce quelque soit le domaine d’activité. Mais certains secteurs professionnels sont plus souvent concernés par ces déplacements, notamment dans le monde du bâtiment. On distingue différents cas de déplacements professionnels et tout autant de manières de procédés de remboursement de ceux-ci.

Les frais de déplacement

Par déplacement professionnel, on entend tout déplacement effectué dans le cadre du travail, à l’exception du trajet domicile – lieu de travail. Ainsi, si vous devez effectuer un trajet routier, quelque soit la distance effectuée, vous pouvez prétendre à une prise en charge. En effet, les réglementations sont claires pour les frais de déplacement.

Chaque trajet effectué peut donner droit à une indemnisation, proportionnelle à la distance parcourue. On distingue deux catégorie de déplacements professionnels pour les salariés du bâtiment : les déplacements courts et les déplacements longs.

Les déplacements courts sont ceux effectués durant la journée de travail du salarié, pour les besoins du chantier en cours. Le salarié doit donc prendre note de chaque déplacement ouvrier bâtiment pour pouvoir effectuer un compte rendu à son employeur. Grâce à des indications précises, il sera plus simple de compléter la déclaration des frais professionnels.

Pour les déplacements longs, la réglementation précise que la distance entre le domicile du salarié et son chantier doit être supérieure à 50 kilomètres. Dans ce cas, l’employeur prend à sa charge le logement du salarié pendant la durée du chantier, les repas prévus et d’éventuels autres frais rencontrés.

L’indemnisation des frais professionnels

Afin d’être indemnisé des différents frais rencontrés, le salarié doit établir une note de frais. Pour valider plus rapidement une note de frais, il faut qu’elle soit bien remplie et précise.

En effet, si des éléments sont manquants, l’employeur ne pourra pas forcément les valider. Il est donc indispensable d’être précis dans sa déclaration. Les éléments obligatoires sont les dates, les montants réglés et les raisons des dépenses. De plus, votre employeur peut réclamer des informations complémentaires comme le montant des taxes ou le lieu de dépense par exemple. Les justificatifs de paiement sont aussi nécessaires pour obtenir une note de frais complète.

Ensuite il faut savoir que les périodes de déclaration dépend de chaque entreprise. En grande majorité, les employeurs optent pour une déclaration mensuelle mais cela peut varier. En effet, si les frais rencontrés sont conséquents, les dirigeants d’entreprise peuvent choisir de rembourser à la semaine pour éviter l’avance d’une trésorerie trop élevés.

Article précèdentArticle suivant
Hélène
Rédactrice concernant toutes les informations de la ville de Brest. Présente depuis 6 ans au conseil d'administration de la ville. Missionnée pour moderniser les infrastructures de la ville. Mère de 2 adorables jumeaux.