• Bienvenue sur BREST2008.fr
Vivre à Brest

La ligne TGV Paris – Brest sera lancée en 2017

Le premier déplacement du TGV entre Paris et la Bretagne sera lancé à partir du 2 juillet 2017. Ce sera la grande vitesse, car pour en arriver là, il a fallu effectuer plusieurs travaux et désagréments pour les usagers depuis de nombreux mois. Ce qui permettra d’économiser quarante à cinquante minutes pour l’ensemble des gares Bretonnes sur le trajet qui mène vers Paris o à partir de Paris.

Le lancement concernant le démarrage de ce trajet a été fait avec l’assistance de plusieurs personnalités politiques telles que Gérard Lahellec, vice-président de la Région Bretagne aux transports et à la mobilité, Jean-Luc Chenut, président du Conseil départemental d’Ille-et- Vilaine, Emmanuel Couet, président de Rennes Métropole, Nathalie Appéré, maire de Rennes, Alain Quinet, directeur général délégué SNCF Réseau, Sandrine Chinzi, directrice territoriale SNCF Réseau, Nathalie Juston, directrice SNCF Bretagne, Marc Legrand, président de Rail Eiffage Express, l’entreprise qui réalise la LGV.

Par contre, nombreux sont les ressortissants de la Bretagne qui affichent une forme de scepticisme par rapport à ce projet qui rallie Paris car cette nouvelle ligne ne sera profitable qu’aux usagers qui rejoignent Paris, aux touristes, aux chefs d’entreprises, qui rejoignent la Bretagne. Mais ce rapprochement n’est pas sans risque, car il permettra aux dealers issus des banlieues de Paris qui pourront se faire de l’argent.

Les usagers Bretons écartés ?

Bien qu’ils se soient réunis pour ce projet important, les cadres politiques de la région ont laissé en suspens où n’accordent que très peu d’importance à d’autres projets importants comme la ligne « atlantique » qui pourrait rapprocher les villes de Lille et celles du Pays Basque, Rennes et Nantes décentralisant totalement le réseau.

D’autre part d’autres tronçons risquent de disparaître en Bretagne et demandent que les décideurs puissent agir. D’ailleurs, ce mois-ci, les jeunes de l’Union démocratique bretonne organisent une marche pour « dénoncer l’insuffisance du transport ferroviaire en Centre-Bretagne » et « attirer l’attention de la population sur le centralisme ferroviaire soutenu par l’État français, qui favorise la mise en place de lignes à grande vitesse entre Paris et les métropoles ».

Article précèdentArticle suivant
Gaelle
Gaëlle. Étudiante à Brest depuis 2014, originaire de Strasbourg. Je suis tombée amoureuse de Brest dès mon arrivée ! Je suis rédactrice sur Brest2008.fr depuis 2015.