• Bienvenue sur BREST2008.fr

Les inconvénients de l’assurance vie

L’assurance vie offre de multiples avantages aux épargnants mais elle a également son lot d’inconvénients. La connaissance des inconvénients d’un contrat d’assurance vie est tout aussi capitale que celle de ses avantages. Pour cette raison, nous allons présenter dans cet article les inconvénients d’un contrat d’assurance vie.

Contraintes d’ouverture de placement

Généralement, on vous demande un minimum à l’ouverture de votre placement. Dans le cas des mineurs, l’ouverture de placement est souvent soumise à de nombreuses contraintes. De plus chaque courtier possède un ensemble d’options lui étant propre. Il est donc plus sage de discuter de toutes les modalités avec votre courtier.

Les frais d’entrée, de sortie, sur versement et sur arbitrage

Avant de souscrire à un contrat d’assurance vie, vous devez savoir qu’il existe pour ce type de contrat, des frais d’entrée, de sortie, des frais sur versement et sur arbitrage qui sont assez élevés. Par exemple, quand vous effectuez des modifications sur vos supports d’investissement, les frais d’arbitrage appliqués sont au minimum de 1% du montant transféré. Si c’est un versement, les frais de versement peuvent s’élever à 5% du montant versé avec les grandes compagnies d’assurance. Tous ces frais génèrent la plupart du temps des dépenses assez onéreuses. La solution pour les éviter est de faire recours à un courtier sur internet car dans la majorité des contrats d’Assurance vie en ligne, ces frais n’existent pas.

Les frais de gestion

Variables en fonction du courtier et du contrat, les frais de gestion sont également assez élevés. Ils tournent en moyenne autour de 0,6% et 1% du capital total constitué. Son taux le plus bas est de 0,36% et concerne les fonds en euros. Les contrats en ligne constituent le meilleur moyen de réduire ces frais.

La gestion libre

Avec un contrat en gestion libre, vous êtes obligatoirement tenus de suivre attentivement l’actualité de vos fonds investis. C’est le prix à payer pour ne pas se retrouver avec des taux négatifs ou autres surprises désagréables. Mais si vous n’êtes pas un averti ou un expert de la finance, il est préférable d’optez pour une gestion sous mandat, pilotée ou copilotée de votre contrat.

En cas de divorce

Les contrats d’assurance vie n’empêchent pas la liquidation de la communauté des époux. Pour avoir la chance de partager les fonds, il faut obligatoirement racheter le contrat. Mais vous devez garder à l’esprit que les taxes seront appliquées à votre capital si le divorce et la liquidation se produisent avant la période de 8 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *