• Bienvenue sur BREST2008.fr
Actualités, Divers

Bretagne : l’investissement redécolle, d’après les banques

Lors de la conférence de presse qui venait avant l’Assemblée générale du comité des banques de Bretagne, Maurice Bourrigaud, le président, a commenté la victoire du brexit au Royaume-Uni : « Il s’agit avant tout d’un tremblement de terre politique qui a pris forme. D’un point de vue économique, nous sommes très attachés au Royaume-Uni au point où cela pourrait être encore plus épouvantable. Mais cette catastrophe commencera d’abord par les britanniques qui seront les plus touchés par cette situation précaire ».

En fin d’avril 2016, les crédits à l’économie en France ont connu une hausse de +4%, tandis qu’ils ne connaitront qu’une croissance légère pour la zone euro depuis pratiquement quelques mois atteignant +0,9%.

Une partie de ces crédits sont adressés aux TPE/PME. Au même moment, les banques de Bretagne géraient 87,9 milliards d’euros d’encours de crédit, comme c’est le cas au niveau national.

Plusieurs PME bénéficient de crédits d’investissements après les avoir demandé afin de renflouer la trésorerie, comme en Bretagne, l’activité est plus dense. Ainsi, on voit que les investissements sont de plus en plus nombreux.

Mais l’unique côté sombre du tableau pour Maurice Bourrigaud, c’est l’averse réglementaire qui expose plus les banques en cas de faillite financière. « Ces avancées règlementaires représente une entrave à la reprise économique qui est égal au rapport des fonds propres possédés par une banque sur la majorité des engagements de la banque« .

Comme son taux actuel est de 3%, le Comité de Bâle a indiqué qu’il veut augmenter le calibrage de celui-ci. Elle pourrait d’ailleurs revoir à la baisse sa capacité de financement des TPE/PME ».

Article précèdentArticle suivant
Nicolas
Nicolas, j'ai 25 ans et suis rédacteur concernant les actualités locales de la ville de Brest. Je suis passionné d'économie et de Foot, et naturellement par le Stade Brestois ;)