• Bienvenue sur BREST2008.fr
Actualités, Vivre à Brest

Brest. Les précautions prises contre le coup de vent

La vitesse est diminuée de 50 km/h sur le pont de l’Iroise. La route qui mène aux parcs et jardins publics de la Métropole et aux cimetières de Brest est bloquée pour la journée.

Le pont de l’Iroise risque d’être ouvert ce lundi.

La préfecture du Finistère s’est pourtant posé des questions pendant toute la journée d’hier. Ce week-end, suite aux vents forts, elle avait déjà diminué la vitesse de circulation à 70 km/h au lieu de 90 km/h. Mais, en fin d’après-midi, elle a pris des mesures pour que la vitesse soit limitée à 50 km/h dès 20 h, dimanche soir.

Des rafales de 120 à 130 km/h

A cet effet, Météo France a mis le département en vigilance orange. Depuis cette nuit, aux environs de 3 h environ, le vent souffle plus rapidement. Ce lundi, plusieurs rafales de 120 à 130 km/h sont attendues, particulièrement en fin d’après-midi.

Mais, selon des spécialistes de Météo France, « plus que le vent, c’est la mer qui inquiète ». Météo France a mis en vigilance orange une énorme partie des côtes de la Manche et de la façade atlantique avec une alerte aux vagues- submersion, en clair des inondations. Il risque de se produire des vagues avec des concaves de 9 mètres dans la journée. La houle se compose de forts facteurs de marée, dont l’amplification partait de 90 à 96 lundi ; 100 à 104 mardi ; grandes marées jusqu’au vendredi.

La compagnie Penn Ar Bed a averti ses passagers sur un « important risque d’annulation » des traversées vers Molène et Ouessant. D’ailleurs, hier, la compagnie n’a effectuée qu’une seule rotation entre le continent et les îles.

Une côte déjà déstabilisée

Les pêcheurs du Conquet également pris ont aussi pris leur précaution. Ils ont protégé leurs bateaux, dans le port de Brest, ou ceux de Lanildut et de l’Aber-Wrac’h. Le port du Conquet ne bénéficierait pas d’assez de protection.

Article précèdentArticle suivant
Clémence
Clémence, 22 ans. Après la fin de mes études en journalisme à Paris, l’opportunité s'est présentée de travailler au sein du journal Brest2008.