• Bienvenue sur BREST2008.fr
Politique

La ministre de l’énergie annonce la baisse des prix d’électricité de 0,5% à partir du mois prochain

Les portefeuilles des français pourront respirer à nouveau, car les tarifs de l’électricité payés par 28 millions de familles à EDF vont être revus à la baisse (0,5 %) à partir du 1er août, d’après l’annonce de la ministre Ségolène Royal.

Concernant les clients qui utilisent une puissance supérieure ou située en dessous de 36 kVA, la réduction des tarifs se fixerait à 1,5 %.

Cette baisse avait au départ été décidée par la Commission de régulation de l’énergie (CRE), et non le gouvernement, pour qu’il corresponde aux donnes du marché.

Alors qu’il a toujours le droit de décider sur la baisse tarifaire, le gouvernement ne s’est pas servi de son droit et a fait l’objet de critiques pour avoir augmenté les tarifs dépassant parfois ceux du CRE.

« Les français allaient faire face à une hausse du prix d’électricité de 5% chaque année, comme le demandait, EDF, mais je leur ai évité cela ». « L’année passée, une hausse de 5% du prix de l’électricité avait été décidée, cette année aussi, mais cela a été évité » a indiqué la ministre l’Environnement et de l’Énergie. Maintenant, « ils vont profiter de la réduction des prix de l’électricité au niveau mondial », ajoute-t-elle.

Mais, il faut noter que cette baisse des tarifs proposée par le CRE concerne un rattrapage des prix pour l’année 2012. Elle ne porte pas sur la facture rétroactive déterminée mi-juin par le Conseil d’État en vue de combler les premières augmentations de tarifs jugées moindres pour la période qui va du 1er août 2014 au 31 juillet 2015. Pour la ministre de l’environnement, ce rattrapage coûtera pratiquement un euro et demi par mois sur une période de 18 mois. »

Article précèdentArticle suivant
Clémence
Clémence, 22 ans. Après la fin de mes études en journalisme à Paris, l’opportunité s'est présentée de travailler au sein du journal Brest2008.